Le mot du Rabbin

photo shélomo

Très chers Frères et Sœurs, chers amis,
Kahal Kadoch vénikhbad, béroukhim Tihyou !

Depuis vingt et un ans déjà, Baroukh H’M’, notre Communauté s’est épanouie spirituellement par la Thora et les Mitsvoth, son renom a grandi, elle a eu le bonheur d’accompagner plusieurs centaines de nos anciens membres vers la Terre de nos Aïeux et de nos enfants, Erets Israël, bien-aimée de D’ et des Hommes, mais aussi jalousée par quelques frustrés. Nos anciens fidèles ont rejoint ou créé de nouvelles Kéhiloth dans toutes les régions d’Israël. Ils ont été remplacés par d’autres qui les rejoindront à leur tour, be’ezrath H’M’. En ces jours d’agitations diverses, est-il nécessaire de rappeler que le retour à Tsion doit se faire par la volonté d’accomplir une Mitsva, laquelle s’exprime par l’amour d’Erets Israël, de la Thora et du Peuple, réunis dans le Palais du Roi, au service d’H’M’ ? Il est vrai que ceux qui montent pour d’autres raisons, le font tout de même parce que l’Eternel crée les conditions sans lesquelles, ils ne bougeraient jamais. Pour autant, il ne faut pas oublier ceux qui restent. Chaque responsable de la Communauté juive de France, mesure avec gravité et responsabilité ce double devoir :  aider le mieux possible, ceux qui ont décidé de partir pour faire leur ‘Aliya, mais aussi renforcer, soutenir et protéger ceux qui pour l’instant, restent – le plus souvent pour des raisons purement matérielles ou psychologiques, voire en raison de l’attachement qu’ils ont pour leur patrie de naissance – afin de veiller le mieux possible à garantir leur sécurité, tout en sachant que cela devient de plus en plus difficile. Difficile, non pas parce que tout d’un coup, la France serait devenue aussi antisémite qu’à l’époque de Vichy comme certains l’affirment. Ce genre d’antisémitisme, bien que minoritaire, n’a en réalité jamais cessé d’exister en France, mais il a fini par se taire et se terrer dans la masse, grâce à ceux, notamment au sein de notre Communauté, qui brillent dans l’art de montrer du doigt l’antisémitisme d’extrême droite, du haut de leur responsabilité associative.

 Malheureusement, quand l’antisémitisme s’exprime dans les rangs de l’extrême gauche, ces irresponsables décident de montrer du doigt la « politique d’Israël », préférant sacrifier leurs frères juifs de France et d’Israël, coupables à leurs yeux, d’exprimer leur amour juif et leur soutien fraternel aux dirigeants de ce merveilleux Pays. Ces « politiques » de la Communauté ont ainsi préféré trahir leur Peuple par « orthodoxie » idéologique rouge macabre (tournant parfois même au vert), quitte à soutenir des terroristes au nom d’une paix fallacieuse qu’ils ont réussi à enterrer pour très longtemps. Les concernés se reconnaîtront dans ce monde-ci, et seront très chaudement accueillis dans l’au-delà avec la comptabilité macabre de tous les juifs morts à cause d’eux.

 Par ailleurs, ayant la fâcheuse manie de faire passer leur jalousie pour les juifs avant l’amour pour leur patrie, certains de nos concitoyens non juifs, commettent la plus grave erreur historique depuis la collaboration vichyste : celle de soutenir une cause qui ne les regarde en rien, et qui finira par les perdre. La seule différence est qu’à l’époque de Vichy, l’extrême droite attisait la haine ouvertement, en intelligence avec l’ennemi, alors qu’aujourd’hui, c’est l’extrême gauche qui a pris le dessus par son soutien aveugle et inconditionnel à la cause palestinienne, réussissant non seulement à importer le conflit, mais aussi à jouir d’un soutien militant de la part de certains organes de presse nationaux, qui n’hésitent plus à présenter les éléments du conflit de façon honteusement mensongère et partisane, donnant au passage des ailes à ceux qui, en France, ne respectent rien ni personne, ni la Loi ni les Hommes, ni les croyances, ni l’Autorité de l’Etat, ni les juifs en tant que Communauté, ni la France en tant que Nation, et surtout, qui sont prêts à tout casser et brûler pour produire une ambiance de Terreur qui finira par exaspérer tout le Pays. A D’ ne plaise, jusqu’où ira cette logique suicidaire irresponsable de ces médias et politiques ?

 Pendant ce temps là, le Souverain Maître du Monde, organise patiemment et graduellement, par un long souffle divin qui jamais ne pourra être stoppé, les éléments humains, sociétaux et historiques des forces du retour. Ce retour ne se fera pas toujours dans le calme, mais il se fera, de bonne grâce ou sous la pression, grâce à ceux qui nous aiment ou à cause de ceux qui ne nous aiment pas. De toute façon, il est inexorable, imminent pour chacun : retour à la Terre, retour à la Thora, retour à la Bénédiction vers une Terre de Vie où il fait bon vivre (malgré les difficultés, les roquettes et, plus assassins que les roquettes, malgré certains médias français). Une Terre de bonheur et de félicité, une Terre dont la Sainteté s’impose progressivement et généreusement pour le bien-être de tous ses habitants ! Les frustrés éternels de l’Histoire n’ont qu’à se faire une raison. Leur Haine ardente et leur jalousie maladive les consumeront de l’intérieur, pendant que notre génération, nos enfants construiront le Temple avec la venue du Machia’h. Ce n’est vraiment plus qu’une question de temps. En attendant, la Téchouva sera à nouveau et toujours, le Maître mot permettant la guérison des maladies spirituelles, et parfois même, physiques. Préparons nous tous, jour après jour, nous, nos enfants, nos petits enfants, et tout le Klal Israël au Grand Rassemblement inéluctable des petits et des grands, des hommes et des femmes (chacun à sa place et dans son rôle), dans le respect de nos ‘Hakhamim dont certain(es) auront à apprendre qu’il est comparable à la crainte de D’.  

 Que la crainte du Ciel soit sur vous, et que Sa bénédiction vous protège ainsi que tous les membres de vos familles.  Léchana Tova Oumvorekheth.  Soyez inscrits dans le Livre de la Vie, Amen Ken Yéhi Ratsone.                               

 Shélomo ZINI.