Historique

AIOF - Association des Israélites de L'oranie en France

Le 19 septembre 1966,

des Juifs originaires d’Oranie, qui au moment de l’exode de 1962 étaient venus s’installer dans la région parisienne, créèrent l’Association des Israélites d’Oranie afin d’avoir un lieu de prières où se rencontrer et pérenniser la liturgie de leur pays d’origine, celle entre autres de la Grande Synagogue du Boulevard Joffre à Oran..Parmi ces initiateurs, se trouvaient :

  • M. Maurice Saïer
  • M. Auguste Pariente, (fondateur des EIF à Oran)
  • M. Israël Chouraki,
  • M. Simon Conqui,
  • M. Joseph Bensadoun,
  • M. Maurice Moutot
  • M. Henri Cohen
  • M. Emile Darmon

Ce groupe de fondateurs choisit alors à l’unanimité, comme Président, M. Maurice Saïer qui anima l’Association, jusqu’à son décès, 12 ans plus tard.

La principale activité de l’AIO fut donc, à l’origine, d’organiser l’office de Kippour au Cirque d’Hiver, Boulevard Beaumarchais – Paris 11ème, pour les Oraniens certes, mais aussi pour tous les riverains de quelque origine. L’environnement n’était pas idéal pour la prière et le recueillement ; mais pendant les premières années, ce fut le rendez vous de ceux qui tenaient à pratiquer leur judaïsme, selon le rite de leurs anciens, et aimaient à entretenir de chers souvenirs. Les offices de Roch Hachana, et les prières quotidiennes se déroulaient ailleurs, dans la modeste salle de l’ « Eden », située en étage sur les Grands Boulevards avec pour officiants MM. Meyer Zini et Léon Fima, puis, également M. Marcel Benarouch et M. Jacques Dahan. L’ex-Grand Rabbin d’Oran, M. Yéhouda Askenazi, à la santé déficiente, ne venait que quelquefois assister aux offices, mais ne pouvait, malheureusement pas les assurer.

Le 26 janvier 1969,

puis le 3 mars 1974, puis le 13 février 1978, M. Maurice Saïer fut réélu à la Présidence de l’AIO avec MM. Joseph Aïm, Joseph Bensadoun, Israël Chouraqui, Sylvain Kalifa, Samuel Myara, Maurice Moutot et Auguste Pariente comme vice-Présidents, ainsi que Henri Cohen et Emile Darmon à la Trésorerie, et que Charles Attia et Jules Médioni au Secrétariat.

Le 27 mai 1979,

après la mort du Président Maurice Saïer, qui avait donc assuré la Présidence de l’Association pendant 12 ans, M. Joseph Aïm – originaire de Relizane – fut élu Président. Les postes de Vice Présidents furent un peu plus tard attribués par vote à MM. Maurice Sadone et Jacques Bensoussan.

Le 24 octobre 1982,

M. Joseph Aïm fut réélu Président, avec cette fois, six Vice Présidents :

MM. Maurice Sadone, Jacques Bensoussan, Gilbert Touboul, Simon Konqui, Claude Meyer et Albert Elmouchnino.

M. Charles Attia qui était déjà là en 1969, conserva son poste de Secrétaire Général.

Le 21 septembre 1986,

M. Jacques Bensoussan fut élu Président tandis que MM. Maurice Sadone, Joseph Levy et Maurice Moutot devinrent Présidents d’Honneurs. Les Vice Présidents furent MM. Charles Attia, Levi Robert Benyahya, Charles Bunan, Albert Elmouchnino, René Emsallem, Gilbert Touboul.
Le 10 juin 1990, M. Jacques Bensoussan fut réélu Président avec pour Vice Présidents MM. André Benguigui, Levy Robert Benyahya, Charles Bunan, Claude Dray et René Emsallem et avec MM. Charly Benyahya et Henri Melloul comme Trésoriers, ainsi que MM. Edouard Baroghel et Léon Chouraqui, comme Secrétaires.

Le 2 mai 1993,

en sa réunion extraordinaire, le Conseil d’Administration, conformément aux décisions de l’Assemblée Générale, créa une Présidence Collégiale, avec MM. Jacques Bensoussan, André Benguigui et Charles Bunan comme co-Présidents.
Le Conseil d’Administration était composé de : MM. Léon Chouraqui et Charly Benyahya au Secrétariat, Henri Melloul et Edouard Baroghel à la Trésorerie, et des Administrateurs :
MM. Claude Dray, Joseph Benazera, Sauveur Benamou, Jacques Mechali, Maurice Tapiero, Daniel Bensoussan, Jacques Bettan, Marcel Benarrouch et Jacques Choukroun.

Le 9 mars 1995,

le siège de l’AIO est transféré en la Synagogue du 218-220 rue du Faubourg Saint Honoré – Paris 8ème louée auprès de M. Claude Benoliel, qui au départ l’avait fait construire à l’arrière de son Hôtel pour son défunt père Moché et l’avait dénommée «Hekhal Moché».
Mais le local était pratiquement vide et ne put réellement devenir lieu de prières que lorsque M. Claude Dray offrit tout le mobilier, les pupitres, etc…
Pendant quelques mois, les offices furent assurés par M. Marcel Benarouch, puis par M. Jacques Dahan, mais avec le gros problème de leurs adresses trop éloignées du 8ème arrondissement.
C’est alors que, sur l’avis favorable de Léon Askénazi, Manitou, le Conseil d’Administration engagea le Rabbin Shélomo Zini, originaire de Cannes, fils du Rabbin Shimon Zini, dernier Grand Rabbin d’Algérie de 1962 à 1970, et neveu du Rabbin Meyer Zini, lui-même parti officier à la synagogue de la rue Saint Isaure dans le 18ème.

Le 14 avril 1995,

une nouvelle Présidence Collégiale est élue avec MM. André Benguigui, Claude Dray et Charles Benyahya avec, Vice Présidents : MM. Albert Amsallem, Claude Benoliel et Jacques Dahan, ainsi que MM. Charly Benyahya et Joseph Benazera au Secrétariat, et que MM. Henri Melloul et Jacque Bettan à la Trésorerie. Les administrateurs sont MM. Charles Bunan, Maurice Tapiero, Jacques Choukroun, Levi Robert Benyahya, ainsi que Patrick Atthar, Jean Claude Azoulay, Gabriel Mréjen, Simah Amsellem, Yvan et Marcel Benguigui et le Rabbin Shélomo Zini.

Le 24 avril 1997,

de nouveaux Statuts sont adoptés, où entre autres, l’Association revient au système de Président unique, une mandature de 2 ans avec une durée maximum de 2 mandats successifs.

Le 7 mai 1997,

au cours de l’Assemblée Générale, M. Charles Benyahya est élu Président avec MM. Henri Melloul et Jacques Choukroun comme Vice Présidents avec MM. Philippe Bensoussan et Raymond Bunan au Secrétariat, Joseph Benazera et Patrick Atthar à la Trésorerie.

Le 6 mai 1999,

ce même Comité Directeur est réélu dans son ensemble avec toujours M. Charles Benyahya.

Durant la présidence de M. Charles Benyahya, l’Association est amenée à acheter à M. Claude Benoliel, les murs de la Synagogue, pour la somme de 4.200.000 francs.
Une importante campagne de mobilisation au sein du Kahal permet alors, de rassembler les fonds grâce aux 160 donateurs dont les noms seront gravés sur un Tableau sur le parvis de la Synagogue. M. Claude Dray, par un don important (500.000 francs), remporte la mise aux enchères et fera que dorénavant la Synagogue portera le nom de son défunt père : «Beth Haknesseth Elie Dray»

Le 22 mars 2001,

après 4 ans, le mandat de M. Charles Benyahya arrivant à expiration, M. Henri Melloul est élu Président avec MM. Georges Benazera et Jacques Choukroun comme Vice Présidents, Philippe Bensoussan et Sauveur Atthar au Secrétariat, Charles Attia et Yohan Amoyal à la Trésorerie.

Le 13 mars 2003,

Joseph Georges Benazera est élu Président avec MM. Philippe Bensoussan et Jacques Choukroun comme Vice Présidents, MM. Sauveur Atthar et Patrick Atthar au Secrétariat Général et Charles Attia, rentré de Toulon, à la Trésorerie, sans adjoint.

Au début de l’année 2004, sur proposition de plusieurs membres du Conseil, de nouveaux STATUTS sont préparés par une Commission des Statuts créée par le C.A du 17 décembre 2003. Ils seront proposés le 12 mai 2005 au CA qui les votera après examen et quelques amendements.
Les principales nouveautés de ces Statuts, modifiés et appliqués officiellement le 10 juillet 2006 (J.O.R.F. n°35 du 02/09/2006) portent sur :

1/ l’appellation de l’Association qui devient : Association des Israélites d’Oranie en France

2/ la transformation de l’AIOF en une Association Cultuelle régie par la Loi du 9 décembre 1905

3/ l’ouverture au Kahal, à savoir :

  • 100 à 110 membres du Kahal ayant leurs sièges à la synagogue depuis au moins deux ans, élisent 28 membres au « Collège Kahal » pour siéger aux côtés des 28 membres du « Collège Constituants » de l’Assemblée Générale.
  • Ces 28 membres « Kahal » de l’AG élisent parmi eux 6 membres pour siéger au Conseil d’Administration, aux côtés des 15 membres « Constituants » et du Rabbin.
  • Ce Conseil d’Administration élit enfin le Comité Directeur Exécutif composé du Président, de 2 Vice Présidents, du Trésorier et du Secrétaire Général (ainsi que du Délégué Général, du Trésorier Adjoint, et du Secrétaire Adjoint)

4/ la mandature du Président : celui-ci est élu par le Conseil d’Administration, avec le Comité Directeur qu’il propose, pour 3 ans et peut être réélu par le C.A sans limitation du nombre de mandats.

5/ La pérennisation du Minhag oranien, dans le respect de toutes les origines litirgiques composant le Kahal.

Le 5 juillet 2006, les nouvelles structures de l’AIOF sont mises en pratique. L’Assemblée Générale élit un nouveau Conseil d’Administration :

a/ Collège Constituants :

MM. Joseph Benazera, Sauveur Atthar, Simah Amsellem, Charles Attia, Joseph Serero, Raymond Bunan, Jean Claude Azoulay, Pierre Laschkar, Patrick Atthar, Philippe Bensoussan, Marcel Benguigui, Thierry Bensoussan, Maurice Tapiero, Michel Teboul, Claude Benchetrit.

b/ Collège Kahal :

MM. Yves Almouzni, Jean Pierre Guez, Marc Malka, Patrick Slama, Pierre Touitou, Léo Zana.

c/ le Rabbin Shélomo Zini (hors Collège)

Ce Conseil d’Administration a son tour élit le Comité Directeur Exécutif, à savoir :

  • Président : Joseph Benazera
  • 1er Vice Président : Sauveur Atthar
  • Trésorier : Charles Attia avec Pierre Laschkar
  • Secrétaire Général : Joseph Serero avec Patrick Atthar
  • Délégué Général : Raymond Bunan
  • Délégué Israël : Philippe Bensoussan.

Le 21 juillet 2006,

l’AIOF obtient enfin, après des années de démarches, le Permis de Construire un étage en SURELEVATION de notre Synagogue. Le projet va donc être affiné par M. Jacques Méchali, Architecte et membre du Conseil, afin d’être présenté au Conseil d’Administration et soumis à son approbation par vote. Mais en Novembre 2006, M. Mechali, pour raisons personnelles, préfère renoncer, et, dans les mois qui suivront, l’Association prendra un nouvel architecte : M. Pierre Lassalle.
Le financement est entièrement réalisé par les donateurs du Kahal.
Les travaux pourront donc commencer en 2008 et se dérouleront jusqu’en mai 2009.
Le nouveau Beth Hamidrach, dénommé « Espace Esfandi », sera officiellement inauguré le 14 juin 2009.

Le 25 juin 2009,

le « Collège Constituants » (15 membres élus par l’AG du 16 juin 2009), et le « Collège Kahal » (6 membres élus le 24 juin par l’AG Kahal des 22 et 23 juin 2009) réélisent le nouveau Comité Directeur Exécutif et le Président, M. Joseph Benazera. Le 1er Vice Président est Patrick Atthar, le 2ème vice Président est Raymon Bunan ; le Trésorier est Claude Benchetrit, le Secrétaire Général est Sauveur Atthar ; le Délégué aux Offices est Jean-Claude Azoulay.

Il est à relever que durant ces 15 dernières années une ACTION SOCIALE croissante fut réalisée grâce à la générosité du Kahal toujours disponible. Cette action portait sur l’aide aux nécessiteux :

  • en France, par des paniers de Pessah ou une forte participation à des Opérations comme les Rendez vous du cœur ou l’Appel National pour la Tsédaka, et
  • en Israël par des dons souvent conséquents à Tsédek Beth Tsion, Libi Israël, KKL, Keren Hatechouva, Yair Manitou, etc… par l’offre d’une ambulance médicalisée au Magen David Adom, et d’un scooter médicalisé à Hatsala, par l’aide à des enfants malades (Zikron Menahem) etc…

L’organisation d’un voyage annuel de solidarité avec Israël pour le Yom Yeroushalaim, par exemple en 2002, en pleine Intifada, fut l’occasion pour les membres de notre Communauté, non seulement, de soutenir physiquement le Peuple d’Israël, mais encore de réaliser des Bar Mitsvoth avec kits complets, costumes et cadeaux, et une grande cérémonie festive pour des enfants israéliens nécessiteux et leurs familles. Ce voyage est devenu un Minhag qui se perpétuera sous la présidence de M. Georges Benazera jusqu’à ce jour.

 

Sauveur ATTHAR
Secrétaire Général